Un peu d'histoire

HISTORIQUE

 

D'OLMEDUM à ORMOY, histoire d'un village icaunais au cours des siècles...

D'après les recherches OLMEDUM serait le premier nom connu et remonterait au début de l'ère chrétienne suivi d'ULMETUS en 882 ULMETA en 1135, ULMEDUM en 1151, ULMEXUM au 15ème siècle, puis ULMOY et en 1453 ORMOY. Son nom signifie "Lieux planté d'Ormes en pays d'OÏ".

Situé en limite de la Champagne Pouilleuse et de la Bourgogne, pendant longtemps l'économie du village a été tournée vers l'agriculture avec notamment la culture de la vigne.

Ainsi au milieu du XIXème siècle ORMOY comptait 9 tonneliers, 4 cercliers, 2 marchands de vin et près de 70 vignerons.

Ces dernieres décennies ont vu malheureusement une déforestation très importante au profil des rendements agricoles et ceci au détriment du paysage de la faune et de la flore locale. Par ailleurs, la graphiose de l'Orme, maladie parasitaire, a décimé les beaux géants qui faisait la fierté de notre village.

Espérons que les habitants et amis de la Commune prendront un jour l'initiative de replanter quelques Ormes, éléments essentiels du patrimoine historique et naturel du village.

LA RICHESSE PATRIMONIALE

Le Blason de la ville d'Ormoy

Initialisé sous l'égide de Monsieur Michel REPOSEUR, maire d'ORMOY, toutes les recherches historiques ont été effectuées par Madame Chantal RATIVEAU et Madame Josette TAINE, adjointes, avec le concours de Monsieur GUERIN directeur des Archives départementales, lui-même assisté de Madame GROS (...)

Remise de l'écusson le 22 Septembre 2002

"NOUS SEIGNEUR D'ORMOY, VENU DE LA NUIT DES TEMPS ET FIDELE REPRESENTANT DES GRANDES FAMILLES QUI ONT REGNE SUR LE VILLAGE DEPUIS XII SIECLES, JE TE REMETS SOLENNELLEMENT EN CE 22 SEPTEMBRE 2002, LE BLASON DE TON VILLAGE DONT TU ES A PARTIR DE CE JOUR LE FIDELE GARDIEN"


1 - Description héraldique :

De gueules à deux Chevronnels d'Or chargé à senestre d'une couleuvre d'azur à dextre d'une Rose d'argent et en pointe d'un Orme sur fond azur.

2 - Symbolisation de chacun des éléments :

- La couleuvre : une partie du blason de la famille COLBERT au 17ème siècle.

- La Rose d'argent : blason de la famille SAVOISY, Seigneurs d'ORMOY du 14ème au 16ème siècle.

- Chevronnels d'OR, armoiries de la famille REMOND enregistrées en 1696.

- ORME : en 1856, la circonférence de l'ORME d'ORMOY, qui aurait été planté sous Henri IV  était de 3.60 m à 1.50 m du sol. Il fut élagué par EDF en 1962 et abattu au début des années 1980 suite à la graphiose de l'Orme.

Pour fêter le troisième Millénaire, un Orme nouveau fut planté à ORMOY.

L'eglise Saint Pierre

L'Eglise SAINT PIERRE ES LIENS du XIIème siècle mais rebâtie trois siècles plus tard. La paroisse d'ORMOY fut toujours confiée à la protection de l'apôtre Saint Pierre. L'eglise actuelle ne date que du XVème siècle mais elle a encore fière allure avec son chœur et sa chapelle de la Sainte Vierge, le tout d'un style ogival. Sur la dalle de la NEF, devant le maître-autel, il y a cette inscription :

ICI repose Pierre MONTFILS

Curé d'ORMOY

Décédé le 21 Janvier 1774

 

Les Lavoirs

L'eau est pour l'homme un élément vital. Pour se la procurer on a construit des puits. Après la Révolution, les villages enrichissent leur patrimoine en construisant des mairies, des halles et des lavoirs publics alimentés par des sources ou des cours d'eau. A ORMOY, c'est un specimen : une ouverture est aménagée dans le toit, et ne laisse à découvert que le bassin, bordé par un toit à appentis qui s'incline pour la récupération des eaux de pluie.

En 1846 : Exécution du 1er lavoir

En 1867 : Réalisation du 2ème lavoir en contrebas du premier.

En 2001 : Mise à neuf de la toiture et installation d'une grille en remplacement de la porte en bois existante.

Petite histoire du Monument aux Morts

En 1920 sur l'initiative des soldats démobilisés et sous le patronnage de la municipalité, la commune a entrepris d'élever un Monument aux Morts, sur la Place de l'Eglise, exaltant le souvenir de ses 28 enfants morts sous les drapeaux pendant la guerre de 1914-1918.

Sa réalisation a demandé beaucoup de sacrifices budgétaires.

Face à l'insuffisance des ressources, la commune a été obligée de procéder à la vente de quelques arbres.

L'inauguration a eu lieu en Septembre 1921.